Archives mensuelles : novembre 2009

Les meilleures audiences Françaises en octobre 2009.

Médiamétrie vient de publier le classement d’octobre des audiences en France.

audience-octobre-2009Facebook confirme sa quatrième place, après être passé devant Pages Jaunes en août. Cette confirmation de la nouvelle hiérarchie des grosses audiences françaises ne doit pas éclipser la progression continue de pagesjaunes.fr qui passe dans le même temps de 16 702 000 à 18 325 000 visiteurs uniques. De plus, en octobre 2009, « windows 7 » et « annuaire pages jaunes » arrivent en tête des plus fortes progressions avec 220% d’internautes supplémentaires ayant tapé ces mot-clés par rapport à septembre 2009.

A noter qu’il s’agit d’un classement par « groupe », la cinquième place des Pages Jaunes correspond donc au cumul des audiences du groupe Pages Jaunes, notamment pagesjaunes.fr (7éme audience française) et mappy.fr (24ème).

Des chiffres étonnants sur la visibilité des publicités on-line.

exclamationMiratech partage ce jour une étude fort intéressante sur la visibilité des publicité sur les sites internet.  Pour ce faire, Miratech a utilisé une méthode très pragmatique et fiable, l’eye tracking, une mesure du mouvement des yeux, qui permet de déterminer où se pose le regard sur l’interface testée.

On apprend notament que les publicités sont beaucoup plus regardées que prévu : les internautes passent 6,58% du temps sur les publicités. Exemple : en 10 minutes de navigation, un internaute passe en moyenne 40 secondes sur les publicités ! Ce résultat est très surprenant. On a l’habitude de considérer que la publicité sur Internet fonctionne mal. Or même si elles sont très peu cliquées, les publicités sont bien regardées !

On apprend également que le type de contenu influence la performance des cadres publicitaires : plus la publicité est simple, plus elle est regardée. Par exemple, les publicités en simple texte (type annonce Google) sont deux fois plus regardées que les publicités en image. Encore plus fort, les publicités statiques sont deux fois plus efficaces que les publicités animées.

Plus on veut rendre la publicité visible plus les internautes l’ignorent !

Retrouvez l’ensemble de l’étude.

PubeTic gazouille sur Twitter

PubeTic gazouille dorénavant sur Twitter, suivez nous !

Affichage de la hiérarchie des sites Web dans les résultats de recherche de Google.

Cet Article est une traduction réalisée par Goopilation d’une annonce officielle publiée par Google.

google-logoGoogle affiche habituellement une adresse (URL) Internet verte en dessous de chaque résultat pour vous signifier où vous aller atterrir. Nous améliorons aujourd’hui cet élément en remplaçant l’URL de certains résultats de recherche avec un chemin hiérarchique indiquant de façon précise sur quelle page du site vous serez dirigé. Ce nouvel affichage offre des informations contextuelles non négligeables, et de nouvelles options de navigation. Les modifications vont commencer à apparaître aujourd’hui, et seront disponibles dans le monde entier d’ici quelques jours.

Lire la suite.

L’avis de PubeTic : voila une bonne nouvelle pour qui sait travailler la structure de son site, il est à prévoir que l’apparition de ce type de liens favorise le taux de clic, tout simplement parce que plus un utilisateur comprend que ce qu’il va obtenir correspond à ce qu’il cherche, plus il est enclin à cliquer.

Bouleversements annoncés sur pagesjaunes.fr

Nommés en mai et septembre 2009, le directeur général de Pages Jaunes, Jean-Pierre Remy, et son adjoint en charge d’Internet, Julien Billot, révèlent, dans une interview au Journal du Net, les projets de développement du groupe sur le Web. Extraits :

Le site Pagesjaunes.fr aura une nouvelle page d’accueil au début de l’année prochaine. Déjà, dans les semaines à venir, nous devrions implémenter des applications contributives, en cours de test via une version bêta. Il s’agit de permettre à l’utilisateur de noter les professionnels auxquels il a eu accès, notes qui apparaîtront dans les résultats de recherche au moyen d’étoiles. Ljean-pierre-remyes utilisateurs seront invités à préciser leurs critères de notation qui constitueront ensuite des critères de tri pour les résultats de recherche. Ces notations seront modérées en interne.

Notre mission est de passer d’une image et d’une activité de pur annuaire à un média de référence dans le domaine de la vie locale. Nous voulons passer de la vente d’un produit – l’annuaire – à la vente d’un service Web. Il s’agit donc pour nous d’un challenge opérationnel. Le secteur comme le groupe vont vivre la rupture de leur métier dans les années à venir.

L’avis de Pubetic : Pages Jaunes, l’entreprise comme les supports, sont au cœur d’une mutation profonde. Parmi toutes les annonces de changements et de nouveautés c’est sans conteste 538762l’ouverture des commentaires aux utilisateurs du service qui est le témoignage le plus marquant de cette volonté d’adaptation aux nouveaux usages. Pubetic fait parti des béta testeurs de la nouvelle version en préparation. Si les changements dans l’ergonomie ne sont pas majeurs, les possibilités offertes aux utilisateurs en terme de contribution sont révolutionnaires pour un outil aussi institutionnel que pagesjaunes.fr.  Cela implique également une remise en cause des règles de classements  (les utilisateurs seront invités à préciser leurs critères de notation qui constitueront ensuite des critères de tri pour les résultats de recherche). Pages Jaunes entre ainsi de plein pied dans l’ère du web 2.0 qui se veut contributif et participatif. C’est un changement stratégique majeure. A l’époque (il n’y a pas si longtemps) où l’entreprise était dirigée par Michel Datchary, Pages Jaunes a longtemps persité à développer son propre modèle (en terme de formats publicitaires, de politique tarifaire, de règles de classement..). Aujourd’hui elle reprend les standards…de la réussite ?

Je suis frappé de la méconnaissance des gens  vis-à-vis du poids que julien-billotreprésente Internet dans l’activité du groupe Pages Jaunes. C’est pourtant un acteur incontournable du vertical local sur le Web en France et sixième société mondiale en matière de revenus publicitaires sur Internet avec près de 500 millions d’euros par an en moyenne, soit presque la moitié du chiffre d’affaires du groupe. Nous comptons 500 000 entreprises clientes qui communiquent sur le Web via Pages Jaunes.

Notre objectif est de devenir le numéro un de l’information locale et de la publicité locale en France sur tous les médias : print, Web et mobile.  C’est un challenge.

Source : Le Journal du Net

Google lance en France son portail d’informations locales.

Une dépêche AFP nous apprend que :

Le groupe internet Google a annoncé lundi le lancement en France de son portail d’informations locales, déjà lancé depuis 2008 aux Etats-Unis, puis également en Grande-Bretagne, en Inde, au Canada et en Allemagne.google-info-locale-300x195 « On modélise notre algorithme pour qu’il détecte quand un article parle d’un endroit particulier ou non. La ville de Paris, qui est également le nom d’une célébrité mondiale (ndlr: Paris Hilton) a été particulièrement difficile à cet égard », a souligné l’ingénieur Mikey Levine sur le blog officiel du groupe. Google, qui a appelé ses utilisateurs à livrer leurs appréciations et commentaires dans l’espoir d' »améliorer l’algorithme » de traitement des informations, a souligné que la mise en place de ce service français lui avait causé quelques soucis. Les internautes peuvent « ajouter une rubrique locale » à leur page d’accueil personnalisée de Google News, en indiquant soit le nom d’une ville soit un code postal.

Le point de vue de PubeTic : Rien de révolutionnaire dans cette annonce. Le portail « Google actualités » existe depuis bien longtemps. En définitive il s’agit  simplement d’une option supplémentaire proposée sur ce portail et permettant de rajouter une rubrique correspondant à une ville ou à un code postal.

Quelques remarques néanmoins :

  • Pour ma part j’ai depuis bien longtemps intégré dans mon agrégateur favori un flux sur l’actualité de Poitiers issu de Google Actu sur le mot clé « Poitiers », il me donne pleine satisfaction. Néanmoins l’algorithme utilisé dans cette nouvelle rubrique locale de Goggle Actualités permet d’obtenir des résultats plus pertinents (cnf l’exemple de Paris dans le communiqué ci dessus).
  • Sur les 20 premiers résultats proposés ce matin pour la ville de Poitiers, 18 proviennent d’un des deux quotidiens locaux : « la Nouvelle République » ! Ce qui en l’état n’est pas satisfaisant pour qui cherche des sources multiples..
  • Google confirme ainsi tout l’intérêt qu’il porte aux usages locaux des outils en ligne. Cette annonce fait suite, entre autre, à celle du test de Google Local Listing Ads.
  • Google va ainsi pouvoir offrir un nouvel espace pour afficher des annonces dans un contexte local, et ca c’est bien.

Google utilise à nouveau les flux RSS pour indexer le web.

logo_rss1Google vient de l’annoncer sur son blog officiel, il suit à nouveau les fils RSS. Après qu’il ait abandonné l’indexation des flux il y a à peine deux ans, leur utilité, en termes de référencement, était plutôt moyenne. Aujourd’hui, dans le but d’indexer plus rapidement de l’actualité « fraîche » dans sa base de données, le moteur porte à nouveau de l’intéret aux flux. Voici donc une nouvelle façon intéressante de faire connaître de nouveaux contenus au moteur.