Archives de catégorie : Pages Jaunes

Les salariés des Pages Jaunes sous pression dans Cash Investigation ce mardi 3 mars.

L’émission d’investigation présentée par Elise LUCET s’intéresse ce soir aux conséquences de la financiarisation de l’économie. Le sujet est illustré par des reportages consacrés aux Pages Jaunes. Ils montrent comment les fonds d’investissements présents au capital de Solocal Group font peser une pression sur les collaborateurs.

Jean-Pierre Rémy, directeur général de l’entreprise, a adressé un mail ces dernières heures à l’ensemble des collaborateurs pour, entre autre, les inviter  a ne pas relayer sur les réseaux sociaux. Aussi, n’hésitez pas à partager avant de regarder France 2 à 20h50 ce soir.

Edit du 4 mars 2015 : le reportage est disponible ici en replay pendant 1 semaine. A partir de 48mn30.

Extrait :

Alors que les actionnaires des grandes entreprises gagnent toujours plus, les salariés, eux, sont parfois au bord du « burn out ». C’est le cas chez Pages Jaunes, rachetée en 2006 à France Télécom par les fonds d’investissement américains Goldman Sachs et KKR. « Cash Investigation » a rencontré un médecin du travail qui reçoit ses salariés. Extrait d’un témoignage rare.

 

 

Pages Jaunes supprime la remise professionnelle de 5% sur l’annuaire imprimé.

Demain, les agences de publicité négociateur mandataire pour acheter les produits Pages Jaunes (dans le cadre de la loi Sapin), vont recevoir un courrier recommandé les informant de la suppression de la remise dite « professionnelle » dont pouvaient profiter les annonceurs passant par leur intermédiaire. 

Solocal (Pages Jaunes) indique que :

« Pages jaunes accordait jusqu’à présent une remise dite « professionnelle » de 5% à tout annonceur confiant à une agence de Publicité l’achat de son espace publicitaire dans les annuaires imprimés de Pages Jaunes.

Le marché de la publicité devenant de plus en plus digital, Pages Jaunes se concentre sur l’offre commerciale Internet fixe et mobile. Par conséquent, Pages Jaunes a décidé de modifier ses conditions tarifaires et d’appliquer cette remise sur l’offre Internet de supprimer totalement la remise professionnelle. »

 

Pages Jaunes va proposer une offre sur Facebook

Nous apprenons ce matin que Pages Jaunes vient d’annoncer son intention de proposer aux TPE/PME une offre sur Facebook (création de « Fan Page » et gestion de campagne publicitaire).

Cette offredevrait proposer la création d’une page fan, administrée et modérée par PagesJaunes Groupe avec trois onglets personnalisés (présentation, formulaire de contact et situation géographique).

Nous attendons de connaitre le détail de cette offre pour vous en dire plus .. ceci étant, lorsque l’on sait l’implication nécessaire pour interagir efficacement avec sa communauté, on peut s’interroger sur la pertinence  de confier ce travail à une entreprise qui a des offres « industrielles »  et vous rappelons que PubéTic propose depuis longtemps ce type de prestation 🙂

Pages Jaunes attaqué pour « abus de position dominante ».

Nous apprenons dans un article de l’Union de ce 13 juillet qu’une petite agence de publicité a décidé de dénoncer le monopole des Pages Jaunes.

David contre Goliath.

D’un coté nous avons Pages Jaunes Groupe,  qui réalise un chiffre d’affaire de 1 milliard 200 millions d’euros, coté sur Euronext et détenu par le fond d’investissement KKR.

De l’autre Netcreative Pages Annuaires, une société de Reims à l’effectif de quatre personnes et au capital de 7 600 euros.

L’état des lieux des forces en présence rappel David et Goliath !

Alors, qu’est ce qui motive Hubert Cybard, l’un des dirigeants de Necreative, lui-même ancien commercial des Pages Jaunes ?

« Nous sommes une petite agence de pub. Nous vendons des espaces publicitaires dans les annuaires Pages Jaunes, sauf que la société a un monopole écrasant. En gros, sur un budget pub de 10 000 euros, nous touchons 5 % sur l’annuaire papier et rien sur l’annuaire Internet… En janvier 2010, nous avons reçu un courrier de Pages Jaunes qui indiquait nous supprimer toute rémunération sur Internet… Aujourd’hui, le monopole est écrasant. En attendant, nous, on meurt ! Nous avons décidé de dénoncer cette situation inadmissible ainsi que certaines pratiques commerciales »

En effet, il faut rappeler que Pages Jaunes ne rémunère pas les agences de publicités qui lui achètent des espaces publicitaires pour le compte de leurs clients. Par contre, en application de la Loi Sapin, Pages Jaunes, peut/doit faire une remise au client qui passe par l’intermédiaire d’une agence de publicité pour souscrire à de la publicité sur ses supports.

C’est ainsi que, jusqu’en 2010, Pages Jaunes accordait une remise de 5% sur l’ensemble de la gamme des produits proposés (ce qui est déjà bien faible, les remises dans le secteur, ou plus fréquemment les rémunérations pour apport d’affaire vont habituellement de 10 à 30 %) . Or, en 2010 Pages Jaunes a supprimé cette remise de 5% pour tous les produits on-line pour la réserver aux seuls produits « annuaire imprimé ».  A l’heure où la part de CA généré par le support annuaire imprimé devient minoritaire, et où le développement se fait sur les produits Internet, Pages Jaunes voudrait empêcher les agences de publicité de pouvoir travailler qu’elle ne s’y prendrait pas autrement.

La complexité de l’offre et les outils nécessaires à sa compréhension.

Nous relevons également que la présente plainte, déposée le 4 avril par Me Ludot, a pour objet de demander à la Commission des communautés européennes d’ouvrir « une procédure relative aux comportements de la société Pages Jaunes sur le marché de la fourniture d’informations juridiques, administratives, financières, relatives aux entreprises individuelles et personnes morales ainsi qu’éventuellement à des particuliers ayant un intérêt à personnaliser leurs informations téléphoniques et tous leurs modes de communication ». La procédure vise les « atteintes au droit de la concurrence ».

Je ne sais si c’est une conséquence de cette plainte, toujours est il que les services de Pages Jaunes nous ont contacté il y a une dizaine de  jours (comme l’ensemble des agences de pub disposant d’un n° de négociateur Pages Jaunes je suppose) afin de nous informer que, conscient  de  nos  difficultés à calculer le prix de certains produits, Pages Jaunes a décidé d’y apporter une solution en mettant à notre disposition, contre juste rémunération (sic!) le logiciel Sésame grâce auquel nous pourrons, dans les mêmes conditions que la force de vente Pages Jaunes, calculer sans risque d’erreur le prix des produits vendus pour l’édition 2012 !  En effet, l’offre des Pages Jaunes est complexe (en terme d’offre produit, de règles de parutions, de règles de classement et … d’offre tarifaire), tellement complexe que Pages Jaunes convient que sans un logiciel dédié il est très difficile de s’en sortir.

Cette annonce est donc une bonne nouvelle pour les agences (pas de bon ouvrier sans les bons outils !). Néanmoins, les entreprises doivent pouvoir choisir de confier leurs achats d’espace à des agences de publicité, et celles ci doivent pouvoir vivre de leur travail, contre juste rémunération !

 

Conseil, astuce : votre inscription gratuite sur pagesjaunes.fr, avec un lien vers votre site compris.

L’article ci dessous est de 2011 et sera mis à jour prochainement. En attendant je rajoute cette vidéo qui peut vous aider.


pages jaunes gratuitPagesjaunes.fr est un des poids lourds du net, c’est l’outil référent pour les recherches de proximité. Médiamétrie nous indique qu’avec 19 382 000 visiteurs uniques en mai 2011, Pages Jaunes se place au 5ème rang des audiences française (source). Aussi les professionnels, notamment de proximité, se doivent d’y figurer, si possible en bonne position.

Mon activité d’expert indépendant m’amène habituellement à optimiser les budgets, souvent conséquents, que les entreprises consacrent à leurs publicités audiences pages jaunessur les Pages Jaunes. Mais aujourd’hui il s’agit de vous faire part d’un conseil pour figurer gratuitement sur pagesjaunes.fr avec une inscription comprenant votre nom, votre adresse, vos numéros de fixe et de portable, votre adresse de e-mail ET un lien vers le site de votre entreprise.

J’ai testé pour vous :

pj55pj2

Pour mémoire, un lien vers votre site est habituellement facturé une centaine d’euros par an (variable selon les départements).  Aussi je viens içi partager avec vous mon expérience, et vous indiquer comment j’ai procédé pour figurer gratuitement sur pagesjaunes.fr, avec un lien vers mon site .

pjjjjMode d’emploi :

1 – aller sur le Business Center Pages Jaunes , c’est là : https://businesscenter.pagesjaunes.fr (j’en ai d’ailleurs déjà parlé içi il y a plus d’ un an).

2 – cliquer sur le quatrième onglet : « Boutique en ligne » .

3 – aller en bas à droite, et cliquer sur : « diagnostic gratuit ».

4 – Là, il faut commencer par indiquer votre numéro de téléphone, puis cliquer sur « Demandez un référencement gratuit pour paraître sur pagesjaunes.fr », cliquer ensuite sur le lien en rouge qui vient d’apparaitre « Demandez votre Référencement gratuit pour être rapidement trouvé et contacté par vos clients ».

referencement-gratuit-pages-jaunes

5 – Compléter autant que possible le formulaire en indiquant votre secteur d’activité (donc la rubrique dans laquelle vous allez être inscrit) l’ensemble de vos coordonnées (Raison Sociale, adresse, téléphone fixe et portable, fax, adresse e-mail, adresse de votre site Internet… et votre numéro de SIREN (pour les auto-entrepreneurs je ne sais pas … merci de vos retours).

6 – Validez le tout puis …..soyez patient, il vous faudra attendre quelques jours que les services des Pages Jaunes valident votre inscription (4 jours ouvrés dans mon cas) avant de découvrir avec plaisir votre inscription gratuite sur ce site de référence.

A savoir pour relativiser :

– ce type d’inscription répond à un objectif de « fidélisation » (être trouvé et retrouvé de ceux qui vous connaissent) ce n’est pas une solution suffisante pour répondre à un objectif de « conquète » (être découvert, trouvé, choisi par vos prospects). Ainsi, les annonceurs ayant souscrits à une « carte de visite premium » arriveront systématiquement devant vous ..

– le lien vers votre site web apparait uniquement dans votre « fiche entreprise » qui s’affiche lorsque l’on clic sur votre nom dans la liste réponse mais n’apparait pas dans la liste réponse elle même (contrairement aux liens payants).

Pages Jaunes leader français de l’immobilier sur Internet ?

Le directeur général de PagesJaunes, Jean-Pierre Remy, a annoncé dimanche soir à l’AFP avoir finalisé un accord avec PriceMinister selon lequel il détient désormais 100% du capital de la société A Vendre A Louer, acteur du marché des petites annonces immobilières sur Internet.

Apages jaunes immobiliervendrealouer.fr fédère 5.000 agences immobilières, annoncesjaunes.fr en regroupant de son côté 17.000. Les deux sites ont une audience cumulée de 3,5 millions de visiteurs uniques par mois et proposeront ensemble plus d’un million d’annonces.

Pages Jaunes ambitionne avec cette acquisition de ravir la place de leader de ce marché à SeLoger.com, qui se targue d’une audience de 3,5 à 4 millions de visiteurs uniques par mois.

« Etre leader est extrêmement rentable, il y a une prime au leader et une prime à la taille, donc l’une des motivations de cette acquisition est d’accroître la taille et la rentabilité du pôle immobilier au sein PagesJaunes« , a-t-il expliqué.

« Google a renoncé y a quelques semaines à poursuivre ses tentatives dans le marché des annonces immobilières, donc on sait vraiment que ce secteur là va se concentrer autour des spécialistes« , a-t-il par ailleurs relevé.

Pour PagesJaunes, le principal enjeu est « d’accélérer son développement sur internet« , qui devrait générer un chiffre d’affaires supérieur à celui des annuaires pour la première fois en 2011, a-t-il fait remarquer.

Pages Jaunes du 86 : l’édition 2010 est là, profitons d’une belle remise en 2011 !

Pages Jaunes Vienne 86

Pages Jaunes Vienne 86

Les entreprises et les particuliers de la Vienne ont reçu ces derniers jours l’édition 2010 des Pages Jaunes, une version compact, plus maniable et moins encombrante.

Si vous ne l’avez pas reçu vous pouvez appeler le 0800 666 121 (de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30 du lundi au vendredi, appel gratuit depuis la plupart des postes fixes, selon l’opérateur).

Nous avons testé le service, un accueil très pro nous a été réservé.

Une offre exceptionnelle pour les annonceurs du 86 en 2011 !

C’est officiel ce matin,  les annonceurs du 86 vont pouvoir profiter pour l’édition 2011 d’une offre tout à fait attractive qui leur permettra d’augmenter leur impact publicitaire.

Pour toute souscription d’une annonce hors colonne dans l’annuaire PagesJaunes pour un format supérieur à l’édition précédente, les annonceurs bénéficient du tarif du format inférieur, moyennant les frais techniques du format à paraître.

Contactez nous pour en savoir plus et optimiser votre budget Pages Jaunes.

remise pages jaunes

remise pages jaunes

Et non, on ne peut pas choisir sa place dans l’annuaire.

AADans la Dépêche de ce jour on apprend que La Cour de cassation a rejeté la réclamation d’un commerçant dont le patronyme commence par un « V »,  et à qui Pages Jaunes a refusé de se classer à un nom débutant par deux lettres « A ».

Cette vieille « ficelle » n’est en effet plus d’actualité depuis plus de 10 ans.

Avant 1999 il était encore possible de s’inscrire relativement facilement au nom de son choix sur les Pages Jaunes Imprimés ou Electroniques (36.11 et pagesjaunes.fr). Les recommandations du Conseil National de la Consommation et surtout une nette évolution des règles  d’inscriptions et de parution dans les Pages Jaunes ont changé la donne. Et c’est très bien comme ça. Il faut se souvenir qu’ au siècle dernier (hé oui), avec les abus et surtout avec les surenchères sans fin dans ce domaine, on a vu des professionnels, des dépanneurs à domicile notamment, se présenter avec des extraits K-bis incluant des enseignes ou des raisons sociales comportant plusieurs dizaines de A à la suite.

Depuis, d’une part les règles de classement ont changé sur les annuaires en lignes (mise en place du tri aléatoire tournant qui consiste à tirer au sort le premier de la liste à chaque requête, depuis il n’y a plus d’avantage à être classé à A..), d’autre part les règles concernant les inscriptions elles mêmes ne permettent plus ce genre d’abus qui nuisent à la crédibilité des professionnels concernés mais aussi à celle du support qui autorise ce type de publicité.