Archives de catégorie : Référencement, SEO.

Le fonctionnement de Google en 2016.

Il est fréquent que mes interlocuteurs me fassent part de certitudes simplistes sur les critères de positionnement utilisé par Google. L’infographie ci dessous (en anglais) permet de juger de la complexité du processus qui amène à la liste de réponse suite à une requête sur le moteur de recherche largement leader. Personnalisation, localisation, type de terminal utilisé, pénalités .. Découvrez ci dessous l’état des lieux actuel.

How Do Search Engines Work?

Online Marketing Graphic by SEO Book

Google va proposer la mise en relation directe avec les artisans depuis sa page de résultat.

Buzzfeed nous annonce une évolution des serps qui concerne en premier lieu les entreprises de services et artisans qui s’appuient sur le webmarketing local pour développer leur activité.

Si aujourdhui Google propose déjà des résultats permettant d’accéder aux sites des artisans d’une localité, demain l’internaute pourra prendre rendez vous avec ces professionnels directement depuis la page de résultat sans passer par un intermédiaire.

plommmmmmmmmmmm

Nous attendons maintenant l’annonce officielle puis le lancement de cette nouvelle fonctionnalité pour découvrir les modalités de sa mise en oeuvre. En attendant nous utilisons déjà les extensions d’annonces de nos campagnes de liens sponsorisés pour permettre aux mobinautes d’appeler directement les annonceurs depuis la page de résultat.

Google vient de lancer un blog pour les webmasters francophones.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec la langue anglaise, et que le SEO vous intéresse,  vous serez sans doute ravi d’apprendre que Google lance un blog en français à destination des webmasters. Il y avait déjà le Webmaster Central Blog en anglais, ainsi que des déclinaisons en allemand, en espagnol, en japonnais et en chinois.

blog-francais1

Il n’y a pour l’instant que deux billets, dont celui de bienvenue qui nous indique que :

Ce blog a vocation à centraliser toutes les informations liées au fonctionnement de la recherche Google, avec parfois des études ciblées relatives aux problématiques du marché français. Vous y trouverez ainsi des annonces sur les nouveautés du moteur de recherche, des nouvelles sur les Outils Google pour les Webmasters, et des articles généraux sur l’ecosystème du « search ».

Bonne lecture.

Le référencement Web au Digikaapéro de Poitiers mardi 14 mai.

72638_356963074417819_654961712_nMardi 14 mai, à partir de 19h, j’aurais le plaisir de recevoir Mathieu Chartier au sujet du référencement Web dans le cadre du Digikaapéro poitevin.

Le référencement naturel : 50% du trafic sur les sites web vient des moteurs de recherche, et de Google en particulier. Un bon positionnement sur cet outil de recherche est donc primordial pour l’atteinte de vos objectifs sur le net.

C’est le cœur du sujet de ce rendez-vous au cours duquel pros et passionnés pourrons échanger sur différents aspects (Author Rank, Knowledge Graph et sémantique avec les microformats, Negative SEO, etc.)

Mathieu Chartier : directeur de l’agence web Internet-Formation depuis 2009 et du centre de formation Evigeo depuis 2012, Mathieu Chartier est l’auteur Guide du référencement Web publié chez First Editions en 2013. C’est un ancien du Master Web Editorial de l’Université de Poitiers. Plus d’infos.

guide-du-referencement-web-chartier-mathieu-firstDigikaapéro : c’est le web-apéro Poitevin. C’est l’un des nombreux rendez-vous proposé par le LM Café, animé par Jérémy Valadon de l’agence E-serial depuis janvier 2013, cette rencontre se déroule chaque deuxième mardi du mois, simultanément à Paris, Bordeaux, Poitiers, Toulouse, Marseille, Lyon, Montpellier, Grenoble, Nancy et Nantes. Plus d’infos.

C’est gratuit, ouvert à tous, le mardi 14 mai au LM Café, 82 rue Carnot, à partir de 19h.

Advanced Web Ranking, l’incontournable du suivi de référencement

keyword_researchPubéTic vous propose ici le test d’un des logiciels phare sur le marché en matière de suivi du référencement (SEO software). Mis en place chez PubéTic, il nous permet de servir au mieux nos clients et de cibler au mieux leur situation exacte, de leur préconiser des solutions plus efficaces et de piloter plus efficacement la gestion de leur identité numérique.

Advanced Web Ranking est un logiciel pour référenceurs développée par Caphyon. Il a comme principale force par rapport à ses concurrents de fonctionner à la fois sur Windows, sur Mac et sur Linux. Multi-plateforme, il se prête aussi à des usages très nombreux en matière de référencement de site Web.

Advanced Web Ranking a deux faces : Advanced Web Ranking et Advanced Link Manager. Là où Advanced Web Ranking s’intéresse au positionnement et au maillage des mots clés de vos sites web (site ranking), Advanced Link Manager vous permet de savoir quels sont les liens menant vers vos domaines et quels sont les liens sortant de vos domaines. Les deux logiciels sont complémentaires et beaucoup plus liés que les autres logiciels proposés par Caphyon, comme Advanced Web Stats.

Jetons un œil plus en détail sur les fonctionnalités.
Advanced Web Ranking est doté d’une fonctionnalité de recherche de mots-clés pertinents pour chaque site web géré (keyword research tool) : il s’appuie majoritairement sur les suggestions de certains moteurs de recherche pour ce faire. On peut noter qu’il utilise les outils de suggestion de mots-clés de Google (AdWords, Suggest et Webmaster Keywords), de Yahoo et de Wordtracker. Advanced Link Manager permet de faire la même chose, mais s’intéresse principalement non pas au contenu du site, mais aux descriptions des liens, sortant et entrants. Les deux logiciels sont capables de gérer plus de 2 000 moteurs de recherche et méta-moteurs, de toutes nationalités, et l’utilisateur n’a plus alors qu’à faire son choix.

Ils génèrent tous des rapports dans des types de fichiers divers et variés : PDF, HTML, XLS, XML, CSV… Ces différents types de fichiers permettent de fournir des rapports tout aussi différents, puisque certains seront imprimables là où d’autres seront interactifs. Les graphiques générés sont assez explicites pour les clients, moyennant quelques explications. Les rapports interactifs comprennent des filtres avec une large gamme de possibilités, tout comme l’interface principale du logiciel. Ces rapports peuvent être ensuite envoyés à vos clients par mail ou par FTP, ou bien stockés pour une analyse ultérieure.

AWR-1

Advanced Web Ranking ne se limite pas aux seuls sites web qui vous appartiennent à vous ou à vos clients, mais vous permet également d’analyser les sites webs de vos concurrents, de sites utilisant le même nom ou un nom proche, mais n’ayant pas le même objet… De même, en recherchant les sites proches sur le plan sémantique ou en indiquant les sites faisant du linking entrant vers le vôtre, il vous permet de considérer d’éventuels partenariats ou détecter des concurrents.

À l’usage, le logiciel se révèle assez agréable, de par son interface épurée. Advanced Web Ranking fonctionne par projets. Lorsque l’on crée un nouveau projet, le logiciel demande à l’utilisateur de définir le nom de domaine du site que l’on souhaite analyser et quelques mots-clés. Ensuite, il peut en suggérer d’autres qui lui paraissent pertinents. Il s’agit alors de définir l’environnement du site dans la Toile : quels sont les sites proches, ceux qui lui fournissent de l’audience, les sites éventuellement concurrents (sur le seul plan du positionnement dans les résultats des moteurs de recherches ou éventuellement sur le plan économique). Cela permet d’avoir un aperçu par projet de chaque site web et de son environnement.

AWR-2

Cela peut prendre un peu de temps, mais la suite est automatisée. Le fonctionnement du logiciel permet, via un planificateur de tâches, de réaliser une création régulière de rapports, mais surtout une récupération des données. Cette récupération s’effectue sur un mode respectueux des moteurs de recherche, ce qui permet d’avoir les résultats les plus précis possibles. La version professionnelle permet de passer par des proxys, pour aller plus vite et également éviter que les résultats ne soient influencés par les requêtes répétées d’une même adresse IP. Cela permet aussi d’utiliser une IP localisée dans la région intéressant le client : cela permet donc d’avoir des résultats pertinents même si le client se trouve dans un autre pays ou dans une autre région, et de comparer l’efficacité de votre webmarketing sur le plan national comme au plan local.

Advanced Web Ranking prend donc en compte le positionnement dans les résultats des moteurs de recherche sélectionnés du site web, mais indiquera aussi la pertinence par rapport aux mots-clés précédemment choisis du contenu du site et la probabilité qu’on le retrouve aisément. En fournissant de telles informations, il devient plus rapide d’optimiser le référencement naturel des sites web.

L’interface du logiciel principal est très claire, très moderne et surtout disponible partiellement en français. Des mises à jour régulières ont lieu, pour ajouter ou modifier les données relatives aux moteurs de recherche, mais également pour réaliser des ajouts à la traduction. Il est à noter que deux versions du logiciel sont comprises. La version 8, la dernière, dispose de l’interface la plus moderne, assez épurée, mais d’une traduction française moins complète que la version 7. 5, également comprise dans le pack. Cette dernière a une interface plus touffue de prime abord, mais la traduction française y est quasi totale.

De son côté, Advanced Link Manager fonctionne également par projets. Une fois la définition du nom de domaine réalisée, le logiciel analyse la position du site dans la Toile, cette fois-ci par rapport aux sites qui le mentionnent avec une URL (link building). Advanced Link Manager permet de gérer la localisation en recourant à une analyse via Google Maps. Facteur important dans une stratégie de webmarketing local, il a tout naturellement trouvé sa place parmi les outils de PubéTic. On retrouve ici les fonctionnalités de rapports imprimables ou interactifs, la mise à jour respectueuse des moteurs et l’usage de proxys. Advanced Link Manager met l’accent sur l’analyse des liens, avec toutes sortes de retombées. Il est ainsi possible d’avoir l’intégralité des referrers, de cartographier les sites web et leur environnement, leur popularité (link popularity)… Il est également possible de générer un sitemap pour Google ou Yahoo, optimisant d’autant les visites des robots des moteurs de recherche.

Ces logiciels sont donc des incontournables du marché et sont d’une efficacité redoutable s’ils sont correctement paramétrés et maniés. PubéTic vous les recommande !

Référencement naturel et payant en 2010 : les 10 prédictions de Greenlight

Red Check Mark

Principale agence en search marketing (SEM) de Grande-Bretagne, GreenLight vient de publier une étude sur le référencement naturel (ou natural search) et le référencement payant (ou paid search) pour 2010.

Du référencement des tweets de twitter pour les réseaux sociaux au potentiel du référencement audio pour les vidéos, ces nouvelles données viendront alimenter les requêtes et optimiseront la pertinence des résultats Google : Continuer la lecture

Affichage de la hiérarchie des sites Web dans les résultats de recherche de Google.

Cet Article est une traduction réalisée par Goopilation d’une annonce officielle publiée par Google.

google-logoGoogle affiche habituellement une adresse (URL) Internet verte en dessous de chaque résultat pour vous signifier où vous aller atterrir. Nous améliorons aujourd’hui cet élément en remplaçant l’URL de certains résultats de recherche avec un chemin hiérarchique indiquant de façon précise sur quelle page du site vous serez dirigé. Ce nouvel affichage offre des informations contextuelles non négligeables, et de nouvelles options de navigation. Les modifications vont commencer à apparaître aujourd’hui, et seront disponibles dans le monde entier d’ici quelques jours.

Lire la suite.

L’avis de PubeTic : voila une bonne nouvelle pour qui sait travailler la structure de son site, il est à prévoir que l’apparition de ce type de liens favorise le taux de clic, tout simplement parce que plus un utilisateur comprend que ce qu’il va obtenir correspond à ce qu’il cherche, plus il est enclin à cliquer.

Google abandonne son PageRank .

Google a discrètement supprimé le PageRank du Google Webmaster Tools. Barry Schwartz est revenu sur cet abandon lors du dernier Search Engine Roundtable. Il explique que cela fait longtemps que Google affirme vouloir abandonner son PageRank, y compris le supprimer de sa barre d’outils. Explications…

Le google-pagerankGoogle PageRank ne sert qu’aux mauvais référenceurs.

« Nous avons depuis longtemps dit aux webmasters qu’ils ne devaient pas se concentrer autant sur le PageRank de Google. Pourtant, nombreux sont ceux qui pensent que c’est la plus importante mesure qu’ils doivent observer. C’est malheureusement faux« , explique Susan Moskwa, analyte chez Google. « Nous avons supprimé le PageRank car il était trop compliqué d’expliquer aux gens qu’il ne fallait pas en tenir compte, tout en leur proposant cette donnée« .

Les professionnels du Search Marketing ne comprennent pas pourquoi Google dit aux gens de ne pas se focaliser sur le PageRank, le supprime du Google Webmaster Tools, mais le garde dans sa barre d’outils (Google Toolbar). « Depuis 2007, Google réunit les feedbacks sur l’éventualité de supprimer la PageRank de sa Toolbar« , explique Schwartz. « Je pensais que c’était une bonne idée, mais en réalité, non. Google ne peut pas supprimer le PageRank de sa Toolbar, cela nuirait à son image de marque. Peu importe que Matt Cutts ou les équipes d’analystes des tendances des webmasters suggèrent sa suppression, les cadres de Google ne le permettront pas« .

Andy Beal de Marketing Pilgrim explique que le rôle du PageRank a été réduit à rien d’autre qu’à « une couverture confortable pour les ignards du référencement« . Il ajoute, « je dis cela avec un haut degré de confiance eu égard aux référenceurs connus utilisant le Google Webmaster Tools, et les nouveaux qui trouvent dans la Google Toolbar le chemin de l’illumination« .

Il note également que les données fournies par le PageRank peuvent encore être utiles. Par exemple, c’est un bon indicateur du comportement d’un site dans l’index de Google. « Chaque niveau de vert indique « go ! » à Google. Pas de vert signifie qu’il faut qu’il analyse davantage« , explique Beal.

En dépit de cette utilité, Susan Moskwa est plus encline à fermer le dossier du Google PageRank. En fait, elle explique que le PageRank n’est qu’un des 200 signaux qui affectent la manière dont votre site est parcouru, indexé et positionné par Google.

Source

La video change t-elle la donne dans le référencement naturel ?

Avec l’arrivée de la recherche universelle sur Google, les simples sites internet sont désormais concurrencés par de nouveaux objets web comme les articles, les images, les cartes et surtout les vidéos. Cette-dernière change t-elle la donne dans le référencement naturel ? le SEO doit il laisser la place au VSEO ? Retrouvez dans ce débat, organisé sur le salon E-Commerce 2009, les points de vue de Philippe Yonnet, Directeur métier de l’agence @position (groupe Isobar / Aegis) et d’Alexandre Farro, Président et Fondateur de la société Tivipro.


Source de la vidéo : Neteco