Archives de catégorie : Web marketing

BERT : un changement majeur de l’algorithme de Google.

Un peu de veille et propective SEO. L’algorithme utilisé par Google pour classer les pages dans ses listes de réponses connait des changements très fréquents, Google communique sur ces modifications uniquement si elles sont majeures. Ce 25 octobre, Google vient de publier le faire part de naissance de BERT ici.

Cette évolution nous est présenté comme l’une des plus importantes de l’histoire de Google Search, et le plus grand pas en avant de ces 5 dernières années.

En résumé :

  • Google rajoute à son moteur une couche d’intelligence artificielle dans le traitement automatique du langage.
  • L’objectif est de mieux comprendre le langage naturel des internautes.
  • BERT n’est pour l’instant déployé que sur 10% des recherches en langue anglaise.
  • Ce changement n’a pas d’impact immédiat sur les classements des sites sur les requêtes en français.
  • Il nous faut pourtant en tenir compte dès à présent pour anticiper son déploiement à venir en langue française.

De façon plus anecdotique, on peut noter que ce changement ne porte pas le nom d’un animal comme c’est habituellement le cas (Pingouin ou Panda par exemple). BERT est l’acronyme de Bidirectional Encoder Representations from Transformers (une méthode de pré-entraînement des algorithmes de traitement automatique du langage développée par Google en 2018). Nous pouvons en conclure qu’il ne s’agit pas d’un changement anodin mais d’une modification en profondeur de l’outil de recherche le plus incontournable sur internet. A nous d’en tenir compte.

Vous trouverez facilement plus de détails à ce sujet sur de nombreux articles comme par exemple :

PubéTic est votre agence de webmarketing local à Poitiers.

Edit du 26 novembre 2019 : Google n’intégrera pas BERT en France avant au moins 6 mois  source

Edit du 10 décembre 2019 : Hé bien si, ça y est, L’algorithme BERT est lancé en France source

 

PubéTic à la rencontre de Google et DeepReach

Déjeuner Conférence Google x DeepReach

Ce lundi 17 juin j’ai eu le plaisir de participer à un déjeuner/échanges sur les enjeux du marketing digital local. Nous étions en petit comité dans les locaux de Deepreach, avenue des Champs Elysées, autour de Cyril Grira (directeur de Pôle chez Google France), Jean-Pierre Remy (CEO de DeepReach, précédemment CEO de Solocal/Pages Jaunes, mon ancien patron donc) et Jean-Charles Brandely (Directeur Général Adjoint DeepReach).

Réunion agences deepreach

De gauche à droite : Cyril Grira, Jean-Charles Brandely et jean-Pierre Remy

Un moment convivial passé à la table de François Quandalle (directeur du développement de DeepReach et ex directeur des ventes de Solocal/Pages Jaunes..) qui fut l’occasion de glaner quelques infos toutes fraîches sur le marché du marketing digital local et de rencontrer les collaborateurs de DeepReach.

 

Le webmarketing local : un marché en pleine croissance.

Le marché de la publicité en France est évalué à 11,5 milliards pour 2018 avec une projection à 12,9 milliards en 2021, soit 4% de croissance/an. La part du digital est de 4,3 milliards en 2018 avec une projection à 6,1 milliards en 2021, soit 13% de croissance/an.

Or, la part du marketing digital local, qui est déjà de 40% de ce marché, va croître encore plus rapidement au rythme de 15%/an. Le webmarketing local est donc toujours en pleine croissance.

Le webmarketing local est de plus en plus complexe.

Nous le constatons au quotidien à l’agence, et Cyril Grira de chez Google le confirme : le marketing digital local ne cesse de se complexifier. La multiplication des canaux et des technologies offrent de nombreuses opportunités mais il n’est pas simple de maîtriser l’ensemble des solutions et des outils à notre disposition. Le data marketing notamment – qui désigne le marketing basé sur l’utilisation des données – représente une part de plus en plus importante des actions marketing au fur et à mesure du phénomène de digitalisation du marketing. C’est là qu’intervient la solution DeepReach, qui va utiliser la puissance de l’intelligence artificielle pour adapter nos campagnes de façon incrémentielle.

Une spécificité du webmarketing local : le ratio frais de gestion/investissement.

Avec DeepReach j’ai enfin trouvé un interlocuteur qui prend en considération, et même apporte une solution, à une problématique spécifique au webmarketing local. Nous sommes là au cœur de notre quotidien d’agence spécialisée dans la mise en place de solution de marketing sur internet pour des entreprises locales. Nos clients, compte tenu de leur situation consacrent à leurs actions de webmarketing des budgets relativement modestes. Cet investissement doit permettre de réaliser des achats de visibilité sur de multiples plates-formes (liens sponsorisés, display programmatique, réseaux sociaux, vidéos..) mais aussi de rémunérer le travail de l’agence pour la conception, la mise en oeuvre, l’optimisation et le suivi de ces solutions. Compte tenu du temps nécessaire pour mener ces travaux, la part consacré à l’achat de visibilité est réduite et peut même être inférieur à 50% du budget total. C’est là qu’intervient l’automatisation d’une partie de ces taches par la plate forme DeepReach, donc un gain de temps pour l’agence qui peut de ce fait consacrer une part plus conséquente du budget du client à l’achat de visibilité.

Et l’humain dans tout ca ?

Avec DeepReach il est question d’automatisation et d’intelligence artificielle, des solutions qui semblent écarter l’humain pour laisser place aux machines. Il faut bien considérer ces solutions pour ce quelles sont : des outils. L’équipe de DeepReach est constitué de collaborateurs passionnés et compétents, et ensemble nous collaborons pour utiliser ces outils au service de nos clients. Partenaire certifié, j’ai eu le plaisir de rencontrer Cyril Grira et de discuter avec Jean-Pierre Remy, mais aussi et peut être surtout d’échanger sur les dossiers en cours avec Julie Jacquot (Customer Success Manager chez DeepReach). Entre deux réunions téléphoniques, les rencontres en face à face sont toujours un plaisir.

PubéTic est partenaire certifié Deepreach.

Comme nous l’expliquons dans cet article cette solution est exclusivement destinée aux agences qui sont chargées de la mise en oeuvre de la communication des clients et de l’utilisation de la plateforme. C’est l’articulation nécessaire entre l’annonceur local et Deepreach.  PubéTic est Agence DeepReach partenaire certifié. Aussi, pour profiter de cette plateforme innovante et de ses performances, faites appel à nos services. Nous serons ravis de vous accompagner. Nous sommes spécialistes du webmarketing local depuis 10 ans.  Pour plus d’informations contactez nous.

certification agence deepreach

 

 

Deepreach : certification de l’agence.

Deepreach : l’intelligente artificielle au service du webmarketing local

DeepReach met à la disposition des agences partenaires une plateforme s’appuyant sur l’intelligence artificielle. Nous avons déjà eu la chance de mettre en oeuvre cette solution innovante.

Jean-Pierre Rémy, l’ex-patron de Pages Jaunes (Solocal), a créé cette Start-Up avec l’ambition de révolutionner le marketing digital local.

Sollicité par DeepReach, PubéTic fait parti des toutes premières agences à expérimenter cette solution.

deepreach

Jean-Pierre Rémy se présente comme le partenaire des agences de publicité dans leur marketing digital local.

Il nous explique tout dans cet entretien du 20 avril 2019 sur BFM Business.

Deepreach en vidéo

 

L’agence est un intermédiaire indispensable entre les annonceurs et Deepreach.

Comme nous l’explique Jean-Pierre Rémy dans la vidéo ci dessus (à partir de la 9 ème minute), cette solution est destinée aux agences.  Cet article de Stratégie évoque également cet aspect :  les agences sont chargées de la mise en oeuvre de la communication des clients et de l’utilisation de la plateforme.  Ainsi, l’agence se charge de définir les objectifs et la stratégie avec l’annonceur. Elle réalise la création des visuels et des supports graphiques. C’est l’articulation nécessaire entre l’annonceur local et Deepreach.

PubéTic est partenaire certifié Deepreach.

Aussi, pour profiter de cette plateforme innovante et de ses performances, faites appel à nos services. Nous serons ravis de vous accompagner. Nous sommes spécialistes du webmarketing local depuis 10 ans. PubéTic a accepté la proposition de Deepreach de travailler avec eux. Aussi, nous avons construit en ce début d’année un partenariat et l’agence est aujourd’hui partenaire certifiée. 

certification agence deepreach

Nous optimisons la visibilité des entreprises locales sur internet depuis 2009. Pour ce faire nous utilisons l’ensemble des leviers du marketing digital local. Nous réalisons des sites internet, de l’optimisation SEO, des campagnes Google Ads. Deepreach est l’une des solutions que nous pouvons mettre en oeuvre pour générer des contacts qualifiés. Pour plus d’informations contactez nous.

AdWords devient Google Ads.

Google AdWords devient Google Ads, et ce n’est pas qu’un changement de nom.

Google a enchaîné les annonces cette semaine. Une conférence de presse de Sridhar Ramaswamy (le responsable des offres pub chez Google) pour commencer. Puis un post de blog ce mercredi 27, et une communication par courriel aux annonceurs dès ce vendredi 29 juin.

Les changements seront visibles dès le 24 juillet. Le web-marketeur doit s’adapter en permanence, et ça, ce n’est pas une nouveauté pour PubéTic, qui gère vos publicités Google Adwords à Poitiers depuis 2009.

Un changement d’identité, mais pas que.

Progressivement Google va déployer la nouvelle identité visuelle ci dessous.

 

Google Adwords se transforme en Google AdsOn notera le changement de logo mais le changement de nom est plus significatif.

AdWords c’est l’agrégation de Ad (annonce) ou Advertising (publicité) et Words (Mots). Le sens induit correspond parfaitement à ce qui est proposé depuis la création de la régie pub de Google le 23 octobre 2000 : l’achat de mots pour diffuser des publicités via des annonces.

Or en 18 ans tout a changé comme l’explique Sridhar Ramaswamy :

 » L’Internet mobile occupe à présent une part énorme de notre vie quotidienne. Les utilisateurs passent d’une action à une autre : ils cherchent des produits en ligne, regardent des vidéos, lisent du contenu, jouent à des jeux vidéo. Les professionnels du marketing peuvent maintenant toucher les consommateurs à travers des canaux, des écrans et des formats qui se sont démultipliés. C’est une énorme opportunité, et en même temps, c’est très complexe à gérer. »

Aujourd’hui déjà Google AdWords permet de gérer la gamme complète des fonctionnalités publicitaires proposées à ce jour sur le moteur de recherche, sur les sites partenaires et les applications , ainsi que sur YouTube. Aussi ce changement de nom est cohérent, il reflète la réalité des usages déjà en vigeur.

Une nouvelle interface au service des nouvelles solutions de webmarketing.

La multiplication des canaux de diffusion a complexifié l’usage de l’interface Google Adwoords. Elle a récemment évolué, il a fallu s’adapter, mais avec Google Ads elle devrait à nouveau connaitre des changements.

Nous sommes dans l’attente d’une solution simple et performante pour mieux vous servir, et impatients d’en savoir plus :

  • A l’occasion de la conférence Google Marketing Live du 10 juillet à 12h (GMT). Vous pouvez vous inscrire là.
  • A partir du 24 juillet avec le déploiement concret de GoogleAds et des évolutions qui vont suivre.

Repères :

Pour mémoire, Google :

  • c’est 92% de part sur le marché des moteurs de recherche en France
  • domine la publicité en ligne avec environ 41 % du marché en 2017
  • a généré 100 milliards de dollars grâce à la publicité sur les douze derniers mois
  • tire 85 % de ses revenus de la publicité

 

 

La RGPD à Poitiers aussi c’est d’actualité, l’agence PubéTic y travail.

La RGPD vous en avez entendu parler ? Votre conseil juridique ou comptable vous a peut être averti de cette nouvelle réglementation ? C’est en tout cas un sujet en pleine actualité et sur lequel l’agence travail en ce moment.

Si vous avez une entreprise vous êtes concernés et c’est le moment de s’en occuper !

La RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) est applicable à partir de ce 25 mai 2018.

la rgpd à Poitiers image humoristiqueLe but ? En résumé, c’est de permettre à chacun de maîtriser la collecte et l’utilisation de ses données personnelles.

Or nos sites web collectent des données et des informations sur les internautes, via des formulaires de contact tout simplement ou en utilisant des outils statistiques comme Google Analytics.

Nous allons commencer par rendre PubéTic conforme à cette nouvelle réglementation.

Pour une fois, le cordonnier ne sera pas le plus mal chaussé.

Ensuite nous pourrons en faire autant pour les sites web de nos clients qui souhaitent se conformer à la RGPD à Poitiers, comme ailleurs.

A très vite pour de nouvelles informations sur ce sujet rébarbatif mais nécessaire, et même salutaire quand on voit à quelle vitesse les objets connectées envahissent notre vie.

Pour être tenu informé de nos offres, contactez nous.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page RGPD : se préparer en 6 étapes de la CNIL.

Google va proposer la mise en relation directe avec les artisans depuis sa page de résultat.

Buzzfeed nous annonce une évolution des serps qui concerne en premier lieu les entreprises de services et artisans qui s’appuient sur le webmarketing local pour développer leur activité.

Si aujourdhui Google propose déjà des résultats permettant d’accéder aux sites des artisans d’une localité, demain l’internaute pourra prendre rendez vous avec ces professionnels directement depuis la page de résultat sans passer par un intermédiaire.

plommmmmmmmmmmm

Nous attendons maintenant l’annonce officielle puis le lancement de cette nouvelle fonctionnalité pour découvrir les modalités de sa mise en oeuvre. En attendant nous utilisons déjà les extensions d’annonces de nos campagnes de liens sponsorisés pour permettre aux mobinautes d’appeler directement les annonceurs depuis la page de résultat.

Google vient de lancer un blog pour les webmasters francophones.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec la langue anglaise, et que le SEO vous intéresse,  vous serez sans doute ravi d’apprendre que Google lance un blog en français à destination des webmasters. Il y avait déjà le Webmaster Central Blog en anglais, ainsi que des déclinaisons en allemand, en espagnol, en japonnais et en chinois.

blog-francais1

Il n’y a pour l’instant que deux billets, dont celui de bienvenue qui nous indique que :

Ce blog a vocation à centraliser toutes les informations liées au fonctionnement de la recherche Google, avec parfois des études ciblées relatives aux problématiques du marché français. Vous y trouverez ainsi des annonces sur les nouveautés du moteur de recherche, des nouvelles sur les Outils Google pour les Webmasters, et des articles généraux sur l’ecosystème du « search ».

Bonne lecture.

PubéTic sur la TV des entrepreneurs

vignetteA l’occasion du dernier passage de la caravane des entrepreneurs à Poitiers j’ai eu le plaisir d’enregistrer une formation pour la TV des entrepreneurs qui a été sélectionnée pour le MOOC de l’entrepreneuriat.

Un MOOC est  un cours en ligne ouvert et massif (Massive Open Online Course en anglais).

Pour ma part je traite en un quart d’heure de mon sujet favori : le web marketing local, mais vous pouvez aussi consulter des centaines de formations en ligne sur toute la vie de l’entreprise enregistrées en vidéo par 300 experts praticiens de l’entreprise.

capture

La Bretagne va avoir son .bzh !

point bzhL’Icann (la société en charge de l’attribution des noms de domaine sur Internet) vient de décider d’autoriser la Bretagne a développer son extension de domaine : le « .bzh ».

Cette décision est une bonne nouvelle pour l’association « PointBZH« , qui porte cette ambition depuis bientôt 10 ans, mais aussi pour tous ceux qui vont ainsi pouvoir donner un caractère régional a leur identité numérique.

Le BZH : une marque d’identité forte !

BZH c’est l’abréviation de Breiz qui signifie Bretagne en langue bretonne. Cette abréviation est bien connu de tous, et va permettre en devenant une extension de domaine, de communiquer son implantation en Bretagne et/ou son appartenance à la culture et à l’identité Bretonne.

Il va falloir attendre encore.

La décision prise par l’Icann ce 10 mai 2013 ne débouche pas sur la mise à disposition immédiate de l’extension pour tous, le communiqué de presse nous précise que « c’est la permission donnée à la Bretagne de chercher les voies et moyens pour que ce projet voie le jour. Ce sera le cas lorsque les premiers sites Internet apparaîtront sur le Web et lorsque des milliers de sites seront en ‘.bzh' »

Concrètement, si cette extension vous intéresse, il faudra être attentif au calendrier de sa mise en oeuvre, une conférence de presse est annoncé pour la semaine prochaine.